Lottery24 - Jouez à la loterie en ligne, en toute sécurité
Deux SDF en viennent aux mains pour un ticket Cash… Gagnant ?
Retour aux actualités

Deux SDF en viennent aux mains pour un ticket Cash… Gagnant ?

La belle histoire des SDF Bretons qui s’étaient partagé les 50 000€ d’un ticket à gratter Banco a fait des émules en Bretagne. Hélas, les « remakes » ne sont pas toujours aussi bons que l’original : les deux jeunes Nantais en situation de précarité qui se voyaient déjà riches grâce à un ticket Cash… Se sont finalement retrouvés en garde-à-vue pour violence sur la voie publique.

Un ticket Cash acheté ensemble

Le jeudi 3 décembre, les deux jeunes SDF ont mis en commun leur maigre pécule pour investir dans un ticket Cash à gratter, qu’ils achètent chez un buraliste du centre-ville Nantais.Après le grattage, la stupéfaction : la case des gains indiquait 100 000€ !On peut aisément imaginer que les deux démunis ont commencé à croire en leur bonne étoile qui, juste avant les fêtes, leur apportait finalement ce « petit miracle » du ticket Cash – car même si ce n’était pas le demi-million du jackpot, c’était tout de même déjà synonyme d’un changement de vie évident pour eux.

Le ticket Cash sous scellés et ses propriétaires au poste

Trop de joie ? Trop d’ambition et de convoitise ? Toujours est-il que les deux hommes n’ont pas tardé à se disputer ce sésame pour la Fortune, et la discussion pour savoir qui allait finalement garder ces 100 000€ du Cash à gratter s’est rapidement envenimée.Appelés pour des faits de violence sur la voie publique, les policiers ont dû intervenir pour mettre fin à la bagarre. Les fauteurs de trouble se sont retrouvés en garde à vue, et le fameux ticket Cash, objet du litige, a été mis sous scellés au commissariat.

Une case mal grattée… Et le ticket Cash finit déchiré

Menant l’enquête sur les faits qui venaient de se dérouler, les représentants des Forces de l’Ordre se sont intéressés au ticket Cash incriminé : après une rapide vérification auprès de la FDJ, ils se sont rendu compte qu’une case avait été mal grattée, et que le si convoité petit carton ne valait que la modique somme de… 10 euros !Quand les deux jeunes sont revenus au commissariat le 7 décembre pour récupérer leur jeu, le désappointement fut immense… Au moins à l’aune des rêves que, pendant quelques jours, ce ticket Cash leur avait sûrement permis de caresser.Du coup - on ne sait pas très bien si dans un accès de rage, ou à cause de différends décidément irréconciliables sur sa propriété – le jeu a fini par être tout bonnement… Déchiré.Rappelons-nous ensemble que la seule bonne manière de jouer c’est de le faire sainement : sans jalousie, et sans vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Pour des gains tranquilles et sans histoires, privilégiez l’éventail inimitable de toutes les Loteries en ligne, sur Lottery24.fr !