Lottery24 - Jouez à la loterie en ligne, en toute sécurité
Italie : son “doublé” aux tickets à gratter éveille les soupçons
Retour aux actualités

Italie : son “doublé” aux tickets à gratter éveille les soupçons

L’histoire de la Loterie compte nombre de chanceux récidivistes – et nous nous en sommes souvent fait l’écho dans ces colonnes – mais la « coïncidence » qui vient de permettre à un joueur de Monzambano (Italie) de remporter plus de deux millions d’euros sur deux tickets à gratter gagnants, en l’espace de vingt jours seulement, suscite à juste titre bien des interrogations…

Le maçon brésilien fait valser les millions italiens

Le joueur que les autorités italiennes observent désormais à la loupe est Ricardo T. G., un maçon-carreleur d’origine brésilienne, arrivé il y a trois ans en Italie et installé dans la région de Mantoue, en Lombardie.Tout a commencé le 4 février dernier, quand ce quadragénaire en apparence sans histoire a acheté un premier ticket à gratter gagnant, à Modène, porteur d’un montant d’un million d’euros.Peu de temps après – le 24 février très exactement – le joueur affiche à nouveau une « baraka » impressionnante en remportant à nouveau le jackpot d’un autre jeu de grattage, cette fois-ci à Garde et pour un montant de deux millions d’euros.

Une probabilité « proche de zéro »

Et c’est là que les autorités italiennes ont commencé à « tiquer » : d’après les responsables de Loterie consultés, la probabilité qu’un joueur gagne ainsi des sommes si importantes aux tickets à gratter dans un intervalle si court est « proche de zéro ».Sur la base de cette constatation, la Brigade des Finances a donc commencé à surveiller le « trop grand chanceux », et ils ont constaté que celui-ci avait transféré 800 000€ - soit la quasi-totalité de son premier gain - sur un compte au Brésil, en marge d’un mystérieux versement à un « ami » pour un montant de 80 000€.

« J’adore les tickets à gratter et j’ai juste beaucoup de chance. »

Du coup, les autorités ont décidé de « congeler » les gains restants du joueur en attendant  le résultat de l’enquête.Pour l’instant, tout semblerait indiquer que l’intéressé aurait bénéficié de complicité au sein de l’entreprise nationale de gestion des tickets à gratter – notamment parmi des « salariés mécontents » - et qu’il aurait ainsi bénéficié de « fuites » quant aux points de vente destinataires des gros lots.De son côté, le quadragénaire nie farouchement toute irrégularité :« Je suis un vrai fan des tickets à gratter, c’est vrai ; je prends toujours des packs entiers quand je joue car je crois en ma chance… Et, j’ai eu raison, c’est vraiment arrivé : j’ai gagné deux fois, sans tricher ! »En attendant que la justice et les enquêteurs démêlent le vrai du faux dans cette histoire, n’oubliez pas que sur Lottery24.fr rien ne viendra jamais compliquer vos gains : validez votre meilleure « baraka » en ligne avec nous !