Le site n ° 1 pour jouer à la Loterie en ligne depuis 2004, avec plus de 6 millions d'euros gagnés
Retour aux actualités

Un retraité de Seine-et-Marne affirme que La Poste a perdu son ticket millionnaire de l’Euro Millions

C’est une curieuse réclamation qui émane d’un présumé gagnant de l’Euro Millions : Lucien Bolivar, un retraité de 72 ans, assure qu’il est le légitime propriétaire du gain d’un millions d’euros décerné le 4 mai 2018 par l’Euro Millions dans une boutique du Centre Commercial Carre Senart à Lieusaint (Seine-et-Marne), et qui n’a jamais été réclamé.

Coup de bluff, tel que celui de la pseudo-gagnante du Loto Britannique, ou réelle distraction comme pour le retraité qui était passé plus d’un an à côté d’un reçu multimillionnaire du Powerball Australien ? Selon la version du joueur, en tout cas, les services de La Poste seraient en cause…

« Cet Euro Millions est à moi, jamais je n’aurais imaginé cela !- explique Lucien, qui a choisi de médiatiser l’affaire « en désespoir de cause ».

Lorsque ce prix millionnaire vient frapper à sa porte, le septuagénaire traverse des problèmes de santé qui l’auraient, selon lui, quelque peu « déconnecté » du monde réel : son hospitalisation pour un problème cardiaque a été suivie d’une « longue convalescence » sur cette période –ce qu’attestent effectivement ses certificats médicaux.

Mais au lieu que sa maladie soit atténuée par l’annonce d’une bonne nouvelle –comme pour la gagnante Galloise qui avait découvert sa chance à l’Euro Millions juste après une opération réussie- l’irruption du tirage Européen dans la vie de Lucien n’aura été que le début de complications :

« Comme je n’étais pas trop en état de bouger j’ai contacté la FDJ pour savoir comment faire pour réclamer cet Euro Millions, et on m’a dit d’envoyer le tout par La Poste –prétend Lucien, en présentant un récépissé du ticket Euro Millions acheté au bureau de tabac, document qui semblerait en effet confirmer qu’il a bien été en sa possession.

Seul problème, et de taille : le délai légal pour retirer le prix –fixé à 60 jours après le tirage dans ce cas- est plus que prescrit… Et le combat de Lucien consiste désormais à recourir pour éviter que son gain suive la fatale destinée de l’Euro Millions Polynésien jamais réclamé.

Le joueur a constitué un dossier pour prouver sa bonne foi, même si la FDJ conteste sa démarche –en assurant notamment que l’organisme a toujours formellement déconseillé d’envoyer quoi que ce soit par La Poste.

Le fameux reçu n’est en tout cas jamais parvenu aux locaux FDJ de Boulogne-Billancourt, et se serait donc perdu en route… Pour le plus grand dam de Lucien qui assure que ce million aurait pu contribuer à « changer sa vie et celle de ses petits-enfants » -même s’il reste relativement fataliste, à l’image des « presque gagnants » anglais du Loto Britannique.

Ne risquez pas une telle mésaventure : jouez à l’Euro Millions directement en ligne, sur Lottery24.fr !