Le site n ° 1 pour jouer à la Loterie en ligne depuis 2004, avec plus de 6 millions d'euros gagnés
Retour aux actualités

Malchanceux au jeu… mais pas au Loto! Témoignage d’un gagnant millionnaire

À l’occasion de la quarantaine sonnante et trébuchante du tirage du Loto, les langues se délient et les commentaires affluent. Anecdotes, petites histoires et grosses émotions: 40 ans de chance laissent des traces et, bien que les gagnants français soient souvent réticents à parler d’eux-mêmes –des témoignages tels que celui du fils d’un gagnant de l’Euro Millions qui s’était exprimé à la radio restent rares- tous se félicitent d’avoir un jour croisé la trajectoire du Loto. Inopinément, quasi involontairement parfois… Car pour certains, gagner au Loto «ça n’arrivait qu’aux autres!»

C’est ce que pensait Étienne (prénom d’emprunt), l’un des trois gagnants qui se sont partagé un Loto de 14 millions le 21 décembre dernier, et qui a accepté de se confier à la presse sur les circonstances de ce grand événement qui l’a vraiment pris «par surprise»: «C’est drôle car en fait, je suis fumeur… et comme je culpabilise à chaque fois que je rentre dans un bureau de tabac pour m’acheter des cigarettes et bien, j’achète un Loto! –raconte Étienne en ajoutant que, sinon, il n’aurait probablement jamais joué. Pourquoi? «Je n’ai jamais eu de chance au jeu! –S’excuse-t-il presque, dans un sourire.

Que l’on soit fumeur ou… ancien fumeur, comme le gagnant du ticket Multiplicator millionnaire qui avait justement tenté sa chance pour «faire de la caisse» chez son ami buraliste, le rapport entre les cigarettes et les jeux de Loterie n’a décidément pas fini d’inspirer de bonnes –ou de mauvaises!- excuses. Mais pour ce qui est de la chance d’Étienne –ou de la malchance, selon lui- que s’est-il passé?

«Il suffit d’une fois, apparemment –continue ce publicitaire, qui pratique l’équitation à niveau professionnel. –D’ailleurs j’ai joué une grille «flash»  sans y croire!» En tout cas, avec plus de 4,6 millions d’euros en poche depuis Noël dernier, difficile pour lui de continuer à prétendre que l’esprit du jeu –ou du moins du Loto!- ne l’accompagne pas! L’heureux gagnant a pu s’acheter une maison en ville et terminer l’installation de son écurie: «Le reste est placé… Et, je continue à travailler car je veux rester socialisé –ajoute-t-il.

Finalement, peut-être que la seule et unique «malchance» d’Étienne fut-elle celle qu’a justement exprimée l’un de ces gagnants de Décembre aux buralistes parisiens qui signaient là leur deuxième jackpot du Loto, à savoir… Le fait de ne pas avoir été le seul gagnant au premier rang et de devoir partager les 14 millions de ce tirage! Mais à ce niveau-là… Peut-on encore parler sérieusement de guigne?

Que cette «première fois du malchanceux» vous attende sur une grosse cagnotte en ligne, c’est bien tout le «mal» que Lottery24.fr vous souhaite! Jouez dès maintenant avec nous.